Overwatch, pose et indignation

Il est des cas que l’on rencontre parfois dans l’e-sport et dans la manière dont les joueurs  interagissent avec les équipes de développement et qui nous font poser certaines questions. Récemment, le personnage de Tracer (Overwatch) a été au centre de nombreuses attentions. Voyons pourquoi.

Une histoire de fesses

Au départ, un joueur dénommé Fipps explique que parmi les poses de victoires de Tracer, il en est une qui pose souci.

Cette pose la voici : tracer-victory-pose-2-over-the-shoulder

Une pose qui sexualise donc le personnage et qui pourrait être vue comme une tentative d’appâter le joueur via un argument scabreux déjà utilisé à outrance ailleurs (d’autant que le nom “Qu’est-ce que tu regardes ?” en français laisse peu de place au doute).

This slideshow requires JavaScript.

Comment ça les héroïnes montrent toujours leurs fesses ? Ah non vraiment vous exagérez…

Suite à un débat de plus de 10 pages. Jeff Kaplan, Game director d’Overwatch  explique alors que l’équipe a décidé de retirer la pose du jeu.

Originally Posted by Jeff Kaplan (Blue Tracker / Official Post)
“We’ll replace the pose. We want *everyone* to feel strong and heroic in our community. The last thing we want to do is make someone feel uncomfortable, under-appreciated or misrepresented.

Apologies and we’ll continue to try to do better.”

Originally Posted by Jeff Kaplan (Blue Tracker / Official Post)
Nous allons remplacer la pose. Nous voulons que *tout le  monde* dans la communauté se sente puissant et héroïque. La dernière chose que nous voulons est que quelqu’un se sente mal,  déprécié ou mal réprésenté.

Toutes nos excuses et nous continuerons d’essayer de faire mieux.”

Le message en question n’a pas manqué de soulever un tollé. Serait-ce la dictature de l’émotionnel ? Si une personne se sent mal et fait retirer une pose, qu’est-ce que ce sera par la suite ? La censure pour tout et n’importe quoi ? Tous aux fourches et allons manifester pour le retour des fesses sur Overwatch

Afin de préciser sa position, Jeff Kaplan décide d’ajouter un autre post plus long où il revient sur les raisons de ce choix.

Originally Posted by Jeff Kaplan (Blue Tracker / Official Post)
Well, that escalated quickly…

While I stand by my previous comment, I realize I should have been more clear. As the game director, I have final creative say over what does or does not go into the game. With this particular decision, it was an easy one to make—not just for me, but for the art team as well. We actually already have an alternate pose that we love and we feel speaks more to the character of Tracer. We weren’t entirely happy with the original pose, it was always one that we wrestled with creatively. That the pose had been called into question from an appropriateness standpoint by players in our community did help influence our decision—getting that kind of feedback is part of the reason we’re holding a closed beta test—but it wasn’t the only factor. We made the decision to go with a different pose in part because we shared some of the same concerns, but also because we wanted to create something better.

We wouldn’t do anything to sacrifice our creative vision for Overwatch, and we’re not going to remove something solely because someone may take issue with it. Our goal isn’t to water down or homogenize the world, or the diverse cast of heroes we’ve built within it. We have poured so much of our heart and souls into this game that it would be a travesty for us to do so.

We understand that not everyone will agree with our decision, and that’s okay. That’s what these kinds of public tests are for. This wasn’t pandering or caving, though. This was the right call from our perspective, and we think the game will be just as fun the next time you play it.

If it isn’t, feel free to continue sharing your concerns, thoughts, and feedback about this and other issues you may have with the game, please just keep the discussion respectful.

Thanks,

jeffrey


Originally Posted by Jeff Kaplan (Blue Tracker / Official Post)
“Ouhla, ça a rapidement dégénéré…

Bien que je maintienne ma position par rapport au post précédent, je me rends compte que j’aurais dû être plus clair. En tant que game director, j’ai le dernier mot en terme de création, sur ce qui intègre le jeu ou non. Dans ce cas précis, le choix était simple pas seulement pour moi mais aussi pour l’équipe artistique. En fait, nous avons déjà une pose alternative que nous aimons et qui correspond plus, selon nous, au personnage de Tracer. Nous n’étions pas vraiment satisfaits par la pose originale, elle nous a donné du fil à retordre. Que la pose ait été remise en question du point de vue justesse du côté des joueurs de la communauté a eu une influence sur cette décision -ce genre de retour est une des raisons pour lesquelles nous avons  une beta fermée- mais ce n’était pas le seul facteur. Nous avons pris la décision de changer de pose en partie parce que nous avions le même problème, mais aussi parce que nous voulons créer quelque chose de meilleur.

Nous ne ferions rien qui sacrifierait notre vision créative d’Overwatch, et nous n’enlèverons rien sous prétexte que quelqu’un a un problème avec. Notre but n’est pas de niveler par le bas ou homogénéiser le monde ou l’équipe de héros qui va avec. Nous nous sommes tellement investis corps et âmes dans ce jeu que ce serait une hérésie.

Nous comprenons que tout le monde ne va pas être d’accord avec cette décision, et ça nous va. C’est pour ce genre de choses que les tests publics sont faits. Nous ne cédons pas à des caprices pour autant. Cela nous semblait être la bonne décision, et nous pensons que le jeu sera tout aussi  amusant la prochaine fois que vous y jouerez.

Si ce n’est pas le cas,  n’hésitez pas à nous faire part de votre avis et retours concernant ceci ou d’autres problèmes, nous vous demandons juste de rester respectueux.”

Le blogueur Patrick Beja a également donné son avis sur la question en 2 tweets :

Ils ont clairement décidé qu’ils ne voulaient pas tant de sexy dans le jeu, et je ne comprends pas pourquoi cela ne convient pas à certains. Pourquoi cela ?

AMHA, il n’y a pas de problème à créer un jeu qui ne soit pas très sexy. Le fait que les gens soient frustrés quand on leur dit met en avant souligne le problème AMHA. Bonne nuit.

Atteindre son butt

En soi, les personnages sexualisés ne me dérangent pas à partir du moment où ils ne sont pas sur-représentés et la diversités des profils présents dans Overwatch fait qu’on ne peut définitivement pas accuser Blizzard de jouer sur la carte du “tout sexy“. De Tracer à Mei en passant par Zarya, les héroïnes du jeu incarnent différents types de rôles, profils et cassent les stéréotypes.

Alors, pourquoi cette pose “pose” problème ? Tout simplement parce qu’elle n’est pas cohérente avec le personnage. Tracer est une jeune femme dynamique, un peu folle et casse-cou. Contrairement à Fatale par exemple, elle ne  met pas en avant ses attributs physiques dans son armure. En clair, Tracer ne correspond pas au stéréotype que cette pose lui attribue.

On pourrait alors m’arguer qu’il n’y a pas besoin d’appartenir à un stéréotype pour adopter une attitude, ce à quoi je répondrais oui si on avait affaire à une personne réelle et non un personnage créé de toute pièce.

Lorsque l’on met en place un personnage dans un univers, on fait généralement état de son passé (ou background en anglais). Ça permet de garder une ligne directrice et donc une cohérence. Par exemple, si un personnage a peur des araignées, il faut expliquer pourquoi et faire en sorte que ses réactions à ce sujet se tiennent. Or cette pose dénote par rapport à la palette de mouvements/émotions présentés en jeu pour décrire Tracer.

Conclusion

Bref, tout ceci tient plus de la tempête dans un verre d’eau que du vrai scandale, après tout on parle d’un élément mineur qui ne gâche en rien l’expérience de jeu. Mais la réaction des joueurs à l’annonce du retrait d’un tel élément en dit long. La peur d’un politiquement correct imposé à tout un chacun par la simple indignation crispe les esprits et empêche le dialogue. Les poses et personnages féminins sexy sont très présents dans l’univers du jeu vidéo, il n’y a qu’à voir Dead or Alive Xtreme 3 par  exemple pour s’en rendre compte. Maintenant, doit-on en mettre partout ? Je ne pense pas. Il faut de tout pour faire un monde et Tracer reste un personnage attachant malgré le retrait de cette pose.

Alors vive la diversité, le sexy comme le non-sexy, n’oublions pas de prendre en compte le gameplay, la direction artistique, la difficulté et encore d’autres facteurs en compte pour attester de la qualité et de la profitabilité de l’expérience de jeu et, surtout, have fun.

Bonus :

Author: Mathieu Fichot

Dans le milieu de l’esport depuis 2012. Amateur de jeux vidéo, voyages et culture.

One thought on “Overwatch, pose et indignation

  1. J’avais pas vu cet article. Et sincèrement le sujet m’avais indigné.
    Parce que de mon sens tracer peut encore faire ce qu’elle veut. C’est une jeune fille dynamique pilote d’avions qui de surcroit à l’air assez inépendante, si elle veux prendre la pose comme elle le souhaite je vois pas pourquoi ça poserais problème.

    J’ai trouvé cette polémique abusé et suis bien content qu’elle soit terminé. Super article en tout cas!

Leave a Reply